Jour 99 et 100 – Chili – De Retour en Amérique du Sud!

2017-01-16 – Jour 99 – Montréal, CA à Santiago, CL
2017-01-16 – Jour 100 – Santiago, CL

Je suis de retour à Santiago, Chili, après une pause méritée, mais un peu longue.

Ce fut plaisant de passer de bons moments avec ma copine, ma mère et mes amis, mais je constate, alors qu’assis sur une terrasse devant un bon litre de bière bien froide, que je dois maintenant faire un effort afin de me remettre dans la dynamique du voyage et de l’aventure.

Je me sens totalement déconnecté et comme si j’étais emprisonné depuis 6 semaines dans cette ville.

Je me suis habitué au luxe et à la facilité de la vie au Canada, et même, jusqu’à un certain point, aussi à la facilité de la vie à Santiago, et ce, malgré le coût de la vie élevé.

J’ai pris la décision de faire remplacer ma suspension avant, ce que Carlos de motoring.cl m’a offert de faire le 16 janvier, car il avait des vacances de prévues et il fallait importer la pièce de l’Allemagne. J’ai donc récupéré ma moto de chez Hernan (merci, Hernan et Rudolf) en matinée afin de traverser la ville et de la laisser entre les bonnes mains de mon mécanicien.

Quel bonheur que de retrouver La Gorda et de l’enfourcher, même si ce n’est que pour quelques kilomètres dans sur des boulevards congestionnés.

Pendant l’attente, j’ai évidemment marché de long en large la ville, mais je me sentais comme si je tournais en rond, sans vraiment d’objectif ou de chose à faire ou à voir.

J’ai quand même profité de ma première soirée pour approfondir mon affection pour les rues situées autour de l’intersection Santa Isabel et Condel (https://goo.gl/maps/jaACviiZnMo) où on retrouve une multitude de petits bars, resto et boutique dans une ambiance de quartier. Plusieurs rues sont d’ailleurs bordées par des pistes cyclables et de beaux arbres créant une atmosphère relativement tranquilles dans une ville colossale et congestionnée.

Ces rues chevauchent les quartiers Providencia et Ñuñoa. On y retrouve peu de touristes et je recommande fortement de prendre le temps de découvrir ce petit trésor caché.

Ma dernière soirée à Santiago fut passée en agréable compagnie avec un autre Carlos et Ricardo, deux gentlemen que rencontré à San Pedro de Atacama il y a plus de 10 ans! Nous avons toujours gardé contact et je m’en félicite, car le temps passé en leur compagnie me permet toujours de mieux comprendre les choses, car avec une perspective locale, il est parfois surprenant de réaliser à quel point on ne connait rien sur un endroit qu’on croit pourtant maitriser.

Mon plan initial était de reprendre la moto en fin de journée le 16 afin de pouvoir quitter tôt le 17 et me rendre à Pucón, situé à 10 heures de route au sud de Santiago, mais le mécanicien n’avait toujours pas terminé son travail donc j’ai quitté Santiago en début d’après-midi.

Il m’est difficile de décrire le sentiment de libération que j’ai ressenti attachant mes bagages sur la moto, m’engager sur l’autoroute 5 et finalement commencer mon périple vers le sud. Malgré toute l’affection que j’ai pour Santiago, j’en avais simplement assez de cette grosse ville qui était en train de changer toute la dynamique de mon voyage.

Le bris de ma suspension a carrément bouleversé tout mon calendrier. J’aurais dû, en théorie, avoir terminé mon voyage en Patagonie. Mais c’est un bien pour un mal. J’en ai profité pour refaire le plein d’énergie, voir ma famille…

De plus, le changement de mon amortisseur avant a été fait de façon préventive, mais finalement, en enlevant la pièce, on a pu constater qu’il y avait un début de fuite d’huile.

Il est donc fort probable que si je n’avais pas procédé à la réparation à Santiago, j’aurais eu de sérieux problèmes en Patagonie.

Le temps passé au Canada m’a aussi permis de faire une rétroaction de mon voyage et je réalise que je suis allé vraiment vite! Je vais donc tenter, dans les prochains jours, de prendre un peu plus mon temps et visiter le plus d’endroits possible. J’ai d’ailleurs acheté mon billet de retour pour le 29 mars. J’ai donc encore plus de 10 semaines de liberté et d’aventure.

Mais c’est avec une énergie renouvelée et une moto en parfait état que je m’attaque à la dernière portion de mon voyage, la mystique Patagonie que je désire visiter depuis plus de 10 ans!

Article Suivant (Récent) ⇨

Jour 101 à 107 - Chili - La Porte d'Entrée de la Patagonie

2017-01-18 - Jour 101 - Santiago, CL à Colbùn, CL (350 km - 4,5 hrs) 2017-01-19 - Jour 102 - Colbùn, CL à Concepcion, CL(274 km - 4,5 hrs) 2017-01-20 - Jour 103 - Concepcion, CL à Pucon (463 km - 6,5 hrs) 2017-01-21 - Jour 104 - Autour de ... Read more

⇦ Article Précédent (Ancien)

Jour 91 à 98 - Argentine - Un Dernier Pays, Beaucoup de Vin et une Pause bien Méritée!

2016-12-11 - Jour 91 - Santiago, CL à Lujàn de Cuyo (341 km - 5,5 hrs) 2016-12-12 - Jour 92 - Luján de Cuyo, AR 2016-12-13 - Jour 93 - Luján de Cuyo, AR à Mendoza, AR (24 km - 1 hrs) 2016-12-14 - Jour 94 - Mendoza, AR 2016-12-15 ... Read more


Marc Ouellet

Aventurier dans l'âme. En route vers l'Amérique du Sud sur 2 roues bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial