Jour 81 à 83 – Pérou – Sable, Préoccupations, Suite et Fin…

2016-12-01 – Jour 81 – Lima, PE à Ica, PE (337 km – 6:30 hrs)
2016-12-02 – Jour 82 – Ica, PE à Arequipa, PE (720 km – 9:30 hrs)
2015-12-03 – Jour 83 – Arequipa, PE

Cette publication sera courte et je vais laisser parler les images. Le fait de devoir me rendre rapidement à Santiago bousille un peu mes plans et c’est avec regret que je quitte le Pérou demain.

C’est un pays parfois sale, pauvre, bruyant, avec un trafic citadin infernal, mais je regrette quand même de ne pas aller à Cusco et en Bolivie.

J’ai passé les dernières journées à traverser le désert en longeant l’océan. C’est quand même ironique de voir toute cette eau bleu d’un côté, et la sécheresse totale de l’autre.

2016-12-02-arequipa-06

La raison de cet empressement vers le sud est que je dois remplacer ma suspension arrière qui laisse échapper de l’huile. Ce n’est qu’une question de temps avant que je ne sois plus en mesure de conduire la moto et comme les solutions proposées à Lima étaient trop couteuses et me demandaient un arrêt de plusieurs semaines, j’ai décidé de tenter ma chance à Santiago, où une pièce de remplacement m’attend.

Je dois quand même garder un oeil sur le problème et à la fin de ma journée de déplacement vers Ica, je constate que la fuite s’accentue.

2016-12-02-arequipa-16

La route entre Quito et Ica est bien ordinaire, et la ville d’Ica, encore plus.

Le seul point positif est ma visite au vignoble Tacama, le plus ancien vignoble en Amérique du Sud, qui fût paisible et agréable. J’ai passé un bel après-midi à profiter de la belle terrasse fraiche et du bon vin. Une belle surprise!

2016-12-01-ica-07

2016-12-01-ica-15

2016-12-01-ica-18

2016-12-01-ica-24

2016-12-01-ica-37

2016-12-01-ica-39

2016-12-01-ica-41

Mais le retour signifie aussi passer à travers cela parfois pendant des kilomètres. La senteur est difficile a supporter avec cette chaleur.

2016-12-01-ica-49

Donc, la ville d’Ica représente un peu ce que j’aime le moins au Pérou. En plus de la saleté, le trafic y est infernal.

2016-12-01-ica-53

2016-12-01-ica-57

Le centre est correct, mais sans plus. Il y a un gros effort fait pour se remettre du dernier séisme important de 2007 et les cicatrices sont très visibles.

2016-12-01-ica-56

Je quitte très tôt, car je désire me rendre à Arequipa pour y passer la fin de semaine. La route est monotone, mais je dois dire que j’apprécie quand même le paysage désertique, car je n’y suis pas habitué. Les couleurs sont parfois très belles et les osais que je croise sont impressionnants. Et le fait que je puisse conduire sur les routes parfois droites pendant des dizaines de kilomètres à une vitesse plaisante (120 km/h… Ok, 130… Ok…!!!).

2016-12-02-arequipa-20

2016-12-02-arequipa-23

2016-12-02-arequipa-24

2016-12-02-arequipa-28

2016-12-02-arequipa-35

2016-12-02-arequipa-45

2016-12-02-arequipa-57

Arequipa ne sera qu’un arrêt pour moi. Je connais l’endroit pour l’avoir visité il y a 5 ans. La ville, la deuxième en importance au Pérou, a de beaux immeubles blancs, mais sont attrait principal est son canyon (Canyon del Colca) où je ne peux aller vu l’état de la moto. De plus, cette ville devait être mon point de départ pour mon aventure à Cusco, et ensuite en Bolivie.

Même s’il faut beau et chaud, ma tête est ailleurs et j’envisage, une fois la moto réparée, de revenir au Canada pour la période des fêtes afin de passer un peu de temps avec ma copine, ma super mère de 80 ans et mes amis…

Pour le moment, je dois me concentrer à me rendre à Santiago. Demain, une autre frontière à franchir.

À suivre!

2016-12-03-arequipa-18

2016-12-03-arequipa-19

2016-12-03-arequipa-14

2016-12-03-arequipa-02

Coup de cœur: Laguna 69
Déception: La plupart des petits villages croisés sont carréments laids
Ville la plus accueillante: Difficile à dire… Les gens sont parfois distants et je dois initier les contacts plus souvent qu’autrement. Peut-être la petite ville de Pallasca, pour m’avoir acceuilli après un longue et difficile journée de moto
Meilleure ambiance: Miraflores, Lima
Où j’irais passer un mois complet en hiver: Aucun
Où je ne retournerai pas: Piura
La surprise: La taille impressionnante des montagnes et comment des routes y ont été construites
La plus belle route: La route au nord de Huaraz, le long de la rivière
La plus laide: Autour de Piura
Si c’était à refaire: Un changement de suspension AVANT de partir afin de ne pas devoir manquer Cusco!
La prochaine fois: Planifier les routes isolés avec un partenaire
Ce qui m’a manqué le plus: Vu du Pérou, l’Équateur est un endroit tellement ordonné. La simili quiétude de ce pays m’a manqué.

Nombre de jours: 12
Distance parcourue: 2800 km

Article Suivant (Récent) ⇨

Jour 84 à 90 - Chili - Finalement, l'Espagne. Quoi? Je suis au Chili?!

2016-12-04 - Jour 84 - Arequipa, PE à Iquique, CL (742 KM - 7:50 hrs) 2016-12-05 - Jour 85 - Iquique, CL à La Serena, CL (1329 KM - 13:50 hrs) 2016-12-06 - Jour 86 - Iquique, CL à Santiago, CL (451 KM - 5:00 hrs) 2016-12-07 - Jour 87 ... Read more

⇦ Article Précédent (Ancien)

Jour 74 à 80 - Pérou - Erreur de Navigation et Isolation en Haute Montagne!

2016-11-24 - Jour 74 - Huamachuco, PE à Pallasca, PE (176 km - 9:00 hrs) 2016-11-25 - Jour 75 - Pallasca, PE à Huaraz, PE (253 km - 6:00 hrs) 2016-11-26 - Jour 76 - Huaraz, PE à Laguna 69 (et retour) (176 km - 5:00 hrs) 2016-11-27 - Jour ... Read more


Marc Ouellet

Aventurier dans l'âme. En route vers l'Amérique du Sud sur 2 roues bientôt!

10 Commentaires
  • Michel B
    Répondre

    Ah ah elle commence à te manquer ta p’tite copine…!

    1. Marc Ouellet
      Répondre

      Toi aussi mon vieux gaulois!

  • Michel B
    Répondre

    Les Canadiens ont battu les Kings 4/4 et 3/2 aux shoutout

    1. Marc Ouellet
      Répondre

      Les Quoi? C’est qui ça les Canadiens?

  • Stéphane
    Répondre

    Toujours passionnant de lire de tel récit.

    1. Marc Ouellet
      Répondre

      Merci Stéphane!

  • Francis Derome
    Répondre

    Je viens de lire les 3 derniers post….je suis sans mot….haha fou !!!!

    1. Marc Ouellet
      Répondre

      Effectivement Frank, mon passage au Pérou a été rock and roll! Je m’y attendais un peu, mais pas de ce niveau là! Je suis rendu La Serena au Chili. Ma suspension est complètement morte, et il me reste 500 km à faire jusqu’à Santiago! Tout un défi de conduite.

      Heureusement, les routes ici sont comme un tapis, sinon je serais vraiment dans le trouble…

      À +

  • Steve B
    Répondre

    If you have the time to backtrack to ride Bolivia, I highly recommend the Uyuni saltflats and altiplano. That was the best country for off asphalt adventure. I did it on my Harley which definitely was the wrong motorcycle, Actually it was the wrong motorcycle for the trip altogether but I made it. Death road was okay but in reality even an Ice Road Trucker could do it so its not all its cracked up to be.

    1. Marc Ouellet
      Répondre

      I need to go back home for a couple of weeks during the holidays. When I get back, all attack the Patagonia leg of the trip, which will probably be the most difficult.

      Once done, I’ll see if I have the motivation to go back. One thing if for sure, I don’t have it now. My head is pointing south!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial